Imprimer cette page

Tout savoir sur l'obésité

L’obésité est une maladie chronique qui peut entrainer des difficultés dans la vie de tous les jours et provoquer des maladies comme le diabète, hypertension, …

L’obésité, une épidémie mondiale selon l’OMS.

Plus de 400 Millions d’adultes sont obèses et 1,6 milliards d’adultes sont en surpoids (Chiffres 2005)

20 millions d’enfants de moins de 5 ans présentaient un surpoids en 2005.

En 2015, l’OMS prévoit 700 millions d’obèses et 2,3 milliards d’adultes en surpoids.

Considérée comme un problème propre aux pays riches, l’obésité augmente de façon alarmante dans les pays à faible ou moyen revenu, surtout en milieu urbain.

 

L’obésité en France

La France compte aujourd’hui plus de 9 millions d’obèses. (enquête OBEPI 2009).

Le nombre d’adultes obèses est passé de 8,5 % en 1997 à 14,5 % en 2009.


Quelles sont les causes de l’obésité et du surpoids ?

La cause fondamentale de l’obésité et du surpoids est un déséquilibre énergétique entre les calories consommées et dépensées. Plusieurs facteurs interviennent dans ce déséquilibre dont :

  • un changement d’alimentation observé à l’échelle mondiale : une plus grande consommation d’aliments très caloriques riches en graisses et en sucres mais pauvres en vitamines, en minéraux et autres micronutriments
  • la tendance à faire moins d’exercice physique en raison de la nature de plus en plus sédentaire de nombreuses formes de travail, de l’évolution des modes de transport et de l’urbanisation.


Quelles sont les conséquences les plus fréquentes du surpoids et de l’obésité ?

Le surpoids et l’obésité entraînent de graves conséquences pour la santé. Un indice de masse corporelle élevé est un important facteur de risque de maladies chroniques comme :

  • les maladies cardiovasculaires (principalement cardiopathie et accident vasculaire cérébral), qui sont déjà la première cause de décès dans le monde (17 millions de morts par an) 
  • le diabète, qui a rapidement pris les proportions d’une épidémie mondiale. L’OMS prévoit que les décès dus au diabète augmenteront de plus de 50 % dans le monde au cours des dix prochaines années 
  • les troubles musculo-squelettiques, en particulier l’arthrose
  • certains cancers (endomètre, sein et colon)